7 - LES ARTS DE LA MEMOIRE

L'évolution et le perfectionnement des technologies d'enregistrement nous ramènent aux temps anciens. L'histoire de l'art prend un sens nouveau.

7.1 - ESPACE DE DONNEES

Il existe des sytèmes de mémoire artificielle depuis des siècles. L'intérêt des espaces symboliques et des systèmes de mémoire est qu'ils présupposent l'existence d'un lieu, ou réel ou géométrique, qui possède ses propres structure et architecture. L'aspect original et structural de l'art et l'idée d'un "espace de données" ont été préservés pendant la Renaissance, dans cette relation continue entre l'image et l'architecture. La peinture est devenue une forme architecturale, spatiale, que le spectateur expérimente en la parcourant, en s'y déplaçant physiquement.

7.2 - L'IDEE DE L'ART COMME DIAGRAMME

La conception d'une architecture d'images et d'idées, d'un "lieu de mémoire" comme dans les temples mnémoniques des Grecs, établit une relation entre la mémoire, le mouvement spatial et le stockage des idées. La fusion de l'informatique et de la vidéo relie tous ces fils entre eux. Nous partons des modèles de l'oeil et de l'oreille pour nous diriger vers des modèles de processus de pensée, pour nous déplacer dans un espace d'idées, dans un monde de pensée et d'image telles qu'elles existent dans le cerveau et non plus sur les plans d'un urbaniste.

Fermer la fenêtre X